Comment établir un budget publicitaire annuel ?

Communiquer c’est investir du temps et de l’argent. Alors laissez un expert s’occuper de vous et établir un budget publicitaire adapté à votre société.

 

En BtoB, établir un budget publicitaire est de l’ordre de 5% du CA.

Souvent les sociétés en BtoB optimisent leur budget publicitaire annuel en conciliant le pôle commerciale et celui de la communication. Un échange interne qui permet de mettre en place un budget prévisionnel avec beaucoup de sens.

Jusqu’à présent il a été très difficile de mesurer un ROI (retour sur investissement) de la communication jusqu’à l’arrivée d’internet. Néanmoins les entreprises ont besoin d’un budget publicitaire pour se démarquer et être vues !

Mais faire de la publicité en BtoB, n’est pas aussi facile que ce que l’on croit et le bouche à oreille n’est pas toujours assez efficace. Par exemple pour lancer un produit ou une nouvelle prestation il devra être appuyé d’une stratégie marketing.

C’est pour cela qu’un plan média doit être mis en place en N-1 afin de situer les campagnes publicitaires dans le temps en fonction des évènements calendaires et des offres de l’entreprise.

Alors comment établir un budget pour élaborer son plan média ?

Dans un premier temps il faut dissocier les moyens de communication en ligne et physiques, soit l’Inbound de Outbound pour les plus avertis.

La transition numérique permet aux entreprises de communiquer sans faire exploser leur budget et surtout de mesurer l’efficacité de leur présence en ligne.

Le site web est la vitrine de votre entreprise, il transforme les lead en prospect. Il est important qu’il soit régulièrement mis à jour, notamment si vous avez un espace pour le contenu chaud comme un blog. Ce dernier est très efficace pour le référencement naturel. C’est lui qui va générer du trafic notamment en récupérant des internautes sur les réseaux sociaux. Linkedin, le réseau social des professionnels est un canal à exploiter. Il vous permettra d’entretenir votre réseau et trouver de nouveaux prospects.

Je pourrais encore continuer dans ce processus en vous citant les innombrables ressources d’internet pour communiquer.

Mais savez-vous que 84% des PME BtoB qui combinent l’Inbound marketing et l’Outbound marketing constatent une augmentation de leur chiffre d’affaires ?

Il ne faut pas mettre au placard les médias traditionnels qui permettent souvent une implantation locale de qualité. Puis ne pensez pas aussi que le support papier ne soit plus à la mode. Quel commercial n’a pas de plaquette pour vendre son produit ?

Établir un budget publicitaire annuel est avant tout connaître les différents moyens de communication et leurs impacts sur le consommateur.

Faire appel à un expert pour calculer vos dépenses mensuelles sur une années en terme de communication, vous fera économiser beaucoup de temps et d’argent. Et n’oubliez pas 8 dirigeants sur 10 préfèrent s’informer grâce à des articles. Les moyens de communication traditionnels ne sont pas obsolètes. Accompagnés d’une bonne communication digitale, leurs ROI n’en seront que décuplés.

En BtoC, le budget de communication représente généralement environ 10% du CA.

Avec la transition numérique, les clients ont évolué dans leur comportement d’achat. Le consommateur est devenu Consom’acteur, il évite les marques qui lui semblent trop agressives d’un point de vue marketing.

Mais il ne faut quand même pas perdre de vue vos objectifs marketing pour établir votre budget publicitaire annuel. Que ce soit pour une société en BtoB ou en BtoC vous devez connaître les résultats que vous souhaitez obtenir pour envisager les tactiques qui vous y emmèneront.

Ainsi pour calculer votre budget de communication annuel, il vous faudra ces informations :

  • Objectif de CA annuel
  • Les ventes mensuelles pour atteindre cet objectif
  • Le CA moyen par client
  • Le nombre de ventes mensuelles pour atteindre le CA mensuel fixé
  • Le nombre moyen de leads pour conclure une affaire
  • Le nombre de leads nécessaires par mois
  • le ratio contacts / leads qualifiés
  • Le nombre de contacts nécessaires par mois
  • Le coût par contact

Par exemple si vous avez besoin de 750 nouveaux contacts par mois pour atteindre l’objectif de 12 millions d’euros de CA annuel. Si le coût moyen d’un contact est de 50 euros, vous devrez dépenser 37 500 euros par mois (50×750) soit 450 000 euros par an.
Cela représente 3,7% du CA prévisionnel.

Enfin lorsque vous avez ce chiffre, vous pouvez faire appel à notre société qui vous fera votre plan média annuel. Il vous permettra de communiquer efficacement, grâce à notre expertise dans la communication.

Pour en savoir plus n’hésitez pas à consulter notre site :https://virtuoses-medias.fr/

Ou nous contacter directement par mail : contact@virtuoses-medias.fr
ou par téléphone : 06 60 77 47 72.

Suivez-nous sur :

Facebook : https://www.facebook.com/virtuosesmedias/
et Linkedin : https://www.linkedin.com/company/virtuoses-medias/

Source : https://blog.agencenile.com/comment-calculer-un-budget-marketing-en-btob
Source : https://www.neoptimal.com/blog/budget-communication-digital-entreprise-b2b

 

Mouvements et Campagnes Publicitaires.

Une année marquée par une prise de parole forte et recentrée des marques dans leurs campagnes publicitaires.

2020 – Comment suivre le courant créatif des campagnes publicitaires ?

Réaliser, diffuser sa publicité pour être connu, pour promouvoir un produit en particulier. Travailler son image de marque, suscite toujours de nombreuses questions. Bref se lancer n’est pas facile alors comment orienter sa stratégie marketing ?

Je vous propose au fils de cette lecture de vous présenter quelques tendances pub du moment qui vous permettront d’élargir votre vision de la communication.

Green Ads, de la publicité éco-responsable.

Des process d’eco-conception, du recyclage, de l’éco-branding…

L’engagement des sociétés auprès de l’environnement fait office de tampon comme si leur signature dévoilait la sauvegarde de l’écosystème. Cette image associée à la marque permet aux yeux des consommateurs d’affirmer leur appartenance.

Proposer à un annonceur une refonte de logo pour les supports imprimés avec une consommation d’encre maîtrisée est un bon commencement. Utiliser du papier recyclé pour l’impression d’affiches et la conception d’emballage des produits est déjà une étape supplémentaire franchie dans l’engagement. Réfléchir à la communication autour de ce produit et choisir des médias adaptés à l’image verte que l’on veut lui associer, là on parle de green ads.

Aujourd’hui on connaît l’impact carbone du digital alors pourquoi axer sa communication sur du mass media en choisissant du mailing avec achat de prospects ? Constituer sa base de données avec des contacts opt-in c’est à dire des contacts qualifiés qui ont donnés leur autorisation pour la réception d’informations par mail, est une démarche responsable. Et au-delà de cela, l’acte de communication en sera plus efficace avec un plus fort taux d’engagement.

Ainsi, on peut conclure que l’envoie d’un mail est nocif sur l’environnement, et c’est pourquoi on vous demande de réfléchir à votre stratégie marketing. La tendance actuelle des marques est d’accoler une image éthique à leur communication. Quels changements engendre ce mouvement sur votre société ?

Laissez à votre cible le choix de consommer en transparence est une valeur ajoutée qui vous permettra de faire la différence parmi vos concurrents.

 

Très tendance le “digital détox”.

Communiquer aujourd’hui est souvent associé au multicanal. L’importance d’être présent sur chaque plateforme, chaque média pour atteindre l’étendu de notre cible est la stratégie du moment. Les sociétés font l’effort d’asseoir leur présence en ligne autant que sur les médias traditionnels. Une transformation éprouvante qui a débuté maintenant il y a quelques années ravissant certains internautes et d’autres moins. Nous sommes dans le mouvement de la sur-information et du contenu éphémère. Produire, écrire, créer, publier est une routine que nous avons adoptée. Non sans moyens, de nouveaux métiers ont émergé avec cette charge de contenus comme celui de “community manager”.

Nous sommes au centre du sujet, les réseaux sociaux et leur rythme de publication imposé. Avec toujours plus d’adhérents impliqués et une audience avec une tranche d’âge toujours plus large. Alors pourquoi sont-ils de plus en plus nombreux à vouloir sortir de cercle vicieux ? Pourquoi certains envisagent le digital detox ?

Les réseaux sociaux accueillent de nombreuses sociétés qui créent leur page professionnelle et diffusent leurs promotions. Vous voyez de quoi je parle les contenus sponsorisés que l’on retrouve sur notre fils d’actualité ?

Le contrôle des marques, sur une plateforme qui permet de se distraire, de se détendre tout en gardant des relations avec ses amis peut être perçu comme malsain. Alors pourquoi les marques sont de plus en plus intrusives dans notre quotidien ?

En naviguant sur les réseaux nous sommes si attentifs, que le contenu diffusé requiert la même attention que celle des publicités que l’on regarde avant le film au cinéma.

Mais la nouveauté qui nous surprend est le contre-courant utilisé par les publicitaires. L’émotionnel est au cœur de la création des campagnes de pub. Le message se fond au milieu de toutes les publications. Il est une sorte de caméléon qui touche sa cible sans faire apparaître l’ombre d’une annonce publicitaire.

Quel meilleur support que les réseaux sociaux existe-il pour faire de la communication émotionnelle ?

 

Si vous avez aimé cet article, je vous invite à vous abonner à notre newsletter, l’adhésion est en bas de la page : https://virtuoses-medias.fr/

Sinon vous pouvez aussi nous suivre sur :

Facebook : https://www.facebook.com/virtuosesmedias/

et Linkedin : https://www.linkedin.com/company/virtuoses-medias/

Qu’est-ce qu’un plan média ?

Si vous lisez cet article c’est sans doute car vous avez déjà entendu parler du “plan média”.

Définition du plan média

Un plan média est un calendrier qui vous permet de visualiser en un coup d’œil, quelle campagne publicitaire est diffusée à quel moment. Mais aussi avec quel média, quelle régie publicitaire et sur quel support de communication.

Appelé aussi media planning, il est mis en place après l’étude de votre stratégie de communication.

Optimiser votre publicité sur l’année ou durant une couverture événementielle vous permet de répondre à vos objectifs marketing. Se former pour son élaboration, et l’une des possibilités qui vous permettra de gérer votre budget publicitaire.

Comment créer votre plan média ?

La construction d’un plan média, repose sur l’analyse des moyens déjà mis en place en terme de communication. Si un plan stratégique 360 n’a pas été de rigueur durant ces derniers mois, aujourd’hui il est primordial.

Pourquoi ? Votre cible est présente sur de nombreux médias. L’utilisation de différents canaux de communication vous permettra d’atteindre vos objectifs marketing. Que ce soit des objectifs de notoriété, d’augmentation de chiffre d’affaire, de fidélisation…

Bref le plan média doit inclure différents médias pour être efficace. Cependant, afin de ne pas perdre votre énergie et votre argent, il est préférable d’être cohérent dans l’articulation de tous ces médias. Reprendre le même message sous différents formats et différents supports est la stratégie à adopter. La déclinaison sera votre meilleure amie durant une période donnée. Par exemple lors des fêtes de Noël, une communication adaptée et différente sera mise en place à celle de la fête de la Saint-Valentin.

Alors comment se positionner dans votre plan média ?

Élaborer votre plan média, c’est choisir quelques médias cohérents en fonction de votre objectif annuel. Ainsi le positionnement s’adaptera à chaque média et à la cible présente sur ce dernier.

Si vous créez vous même votre plan média, il ne faudra pas intervenir sur tous les médias existants. Vous risquerez de perdre beaucoup d’énergie et de temps à créer et diffuser vos messages. L’objectif est de se concentrer sur quelques médias que vous êtes sûr de maîtriser afin d’être le plus efficace possible.

A présent, je vais vous donner ma technique pour établir un plan média efficace.

Faites le point

L’analyse de la situation actuelle en terme de communication, est le commencement de la réalisation d’un plan média. Où en êtes-vous ? Qu’est-ce que vous avez déjà fait ? Qu’est-ce qui fonctionne ou pas ? Il faut toujours savoir d’où l’on part pour trouver où l’on va.

Cette analyse est scindée en trois parties : votre étude, celle de votre cible et celle de votre concurrence.

Si vous êtes partis à l’aventure lors de la création de votre société et que vous n’avez pas réalisé d’étude de marché afin d’en déduire votre positionnement. Je vous conseille de repartir à zéro et de contacter la société Opsio qui propose différents services marketing avec des études qualitatives et quantitatives.

Ensuite nous prendrons le relais afin de définir un plan opérationnel.

 

Fixez-vous un objectif marketing

Que souhaitez-vous ? Vendre plus ? Acquérir plus de trafic online, sur votre site web ? Et à la fois offline sur votre point de vente ? Fidéliser votre clientèle ? Gagner en notoriété ?

Votre objectif quel qu’il soit doit être SMART c’est à dire Spécifique, Mesurable, Acceptable, Réaliste et Temporellement défini.

Je mettrai un point d’honneur à la notion “réalisable”, il est important qu’il soit concret, quantifiable et qualifiable.

 

Choisissez vos médias

Comme je l’ai dit plus haut, chaque média correspond à une cible spécifique. Il faut donc raisonner stratégie.

Puis chaque média a un coût en fonction du créneau choisi, de sa zone de diffusion, de son audience…

Votre budget publicitaire annuel ou évènementiel, fera un pré-choix médias pour vous. C’est à dire que le plan média découlera de cette somme impartie.

Ainsi, vous pourrez harmoniser la superposition des différents canaux de communication en fonction des évènement clefs du calendrier.

Voici quelques exemples de médias : presse, télévision, cinéma, radio, affichage, réseaux sociaux…

 

Choisissez vos supports

Avant cela il faut mener une étude afin de connaître quelles régies publicitaires représentent quels médias.

Quoi, des régies publicitaires ? Ce sont des entités qui commercialisent leurs espaces

publicitaires. Par exemple “NRJ” radio, “JCDecaux” affichage, “La Provence” presse…

Chaque régie a son lot de supports à la vente, en affichage il y aura du grand format (12m2, abris bus…), des bâches, du digital…

Pour définition, le support est sur quoi repose la publicité. Soit l’étape finale qui concrétisera votre plan média. Car quand le support sera choisi il faudra créer la campagne publicitaire ou l’adapter.

 

Enfin quand toutes les étapes de la mise en place du plan média seront terminées, vous pourrez vous atteler à son suivi. Et notamment à l’ajuster au fur et à mesure des évènements.

 

Si cet article vous a plu, je vous invite à suivre nos pages :

https://www.facebook.com/virtuosesmedias/

https://www.linkedin.com/company/virtuoses-medias

Ou consulter mon site :

https://virtuoses-medias.fr/

Nous sommes à votre disposition pour répondre à vos questions au sujet du plan média à l’adresse suivante : contact@virtuoses-medias.fr

La vidéo en ligne, un support publicitaire en forte croissance.

Pourquoi utiliser le web pour diffuser votre spot publicitaire ?

Les tendances actuelles nous disent que le média télévisé est de moins en moins attractif par rapport à internet. D’après le cabinet Zenith nous passons déjà en moyenne deux fois moins de temps à regarder la télévision conventionnelle, qu’à visionner du contenu vidéo en ligne hébergé sur des plateformes, des médias sociaux…

Ce cabinet prévoit pour 2021, un temps de visionnage des vidéos en ligne passant de 84 minutes/jour à 100 minutes/jour par personne.
Cette audience en forte croissance sur le web est visible dans le monde entier.
Alors pourquoi se priver d’une opportunité en utilisant internet comme un outil de développement international ?

Et puis, sachez que les plus gros consommateurs de vidéo sont les Chinois et les Suédois.
En utilisant les régies publicitaires en ligne vous pourrez cibler un lieu, une langue en particulier et l’utilisation du rich media*. La vidéo comme support publicitaire ou canal publicitaire a un bel avenir en prévision.

Comment axer dès à présent sa stratégie publicitaire en ligne ?

Youtube, l’hébergeur le plus célèbre du web appartient à Google.
En utilisant leur régie publicitaire vous pouvez insérer des vidéos en In-Stream. Ce sont des vidéos publicitaires incorporées dans un contenu vidéo. Souvent en début de lecture, elles se prénomment pré-roll vidéo et durent en moyenne 10 à 20 secondes. Elles permettent de capter les premières attentions des internautes, le but est de faire passer votre message très distinctement.

En opposition, nous trouvons les vidéos en Out-Stream qui sont des vidéos diffusées sur le web sous forme de bannière, d’insertion dans un texte ou assimilées en pop-up. C’est-à-dire des vidéos avec visualisation obligatoire pour accéder au contenu. Elles peuvent paraître très intrusives mais elles font le travail. Notre regard est obligé de se tourner vers ce contenu vidéo, notre attention est captée.

Bref, vous avez ci-dessus deux moyens illustrants les formes les plus communes de vidéos publicitaires. Il ne vous reste maintenant plus qu’à tester quelle solution est la plus efficace par rapport à vos objectifs. Ou plus simplement, nous consulter. Virtuoses Médias s’occupe de tout pour vous.

*le rich media est un terme qui désigne la publicité digitale comprenant des fonctionnalités avancées comme la vidéo, le son…

Source : https://cominmag.ch/en-2021-la-video-en-ligne-representera-un-tiers-du-marche-publicitaire-tv/

Amazon développe une nouvelle technologie : la salle blanche.

L’entreprise de commerce électronique Amazon créé en 1996 avait comme première activité la vente de livres. Pionnière dans le commerce en ligne, en 2016, elle devient le 1er distributeur non-alimentaire en France.

L’enseigne fait partie du GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft), les cinq marques américaines dominant le marché du numérique. Elle souhaite aujourd’hui perfectionner l’expérience client des annonceurs.

Le service « Amazon Advertising » propose plusieurs formules publicitaires. Elles permettent aux marques de renforcer leur visibilité ou celle d’un produit en particulier mais aussi de fidéliser leurs clients.

Mais contrairement aux régies Google et Facebook, la firme ne peut pas tracer les utilisateurs qui visitent une première fois le site sans acheter puis achètent plus tard grâce à l’influence d’une annonce.
Il est donc encore plus compliqué de passer à l’étape supérieure qui consiste à la fidélisation.

Monsieur Irvine, directeur des partenariats stratégiques chez « WordStream » affirme pourtant que 96% des clients n’achètent pas lors de leur première visite.

Il est donc primordial de mettre en place un suivi pour aider les annonceurs à estimer l’efficacité de leurs campagnes publicitaires et combler leur manque à gagner.

Pour remédier à ce problème Amazon a développé une technologie de salle blanche. Elle fonctionne grâce au croisement des données agrégées de première partie et des données d’audience.

Concrètement la combinaison de ces données est efficace seulement si la marque communique ses données clients à « Amazon Advertising ». Ainsi une salle blanche Amazon aiderait les marques à comprendre le nombre de clients qui achètent leur marque uniquement sur Amazon, sur Amazon et sur le site Web de la marque ou simplement sur le site Web de la marque.

Pour conclure cette technologie est particulièrement attrayante pour les annonceurs qui ont un service de gestion de données, soit les plus grosses entreprises. Mais il est quand même intéressant de communiquer sur une plateforme en constance croissance appartenant à un géant du web.

Source : https://newstrotteur.fr/2019/09/02/quest-ce-quune-salle-blanche-signifie-pour-la-publicite-amazon-newstrotteur/

TF1 : un modèle économique focalisé sur la publicité, plus aujourd’hui !

 

Aujourd’hui nous sommes dans une période de changement, tout est en train de se digitaliser, y compris la télévision.
Ce média en retard est plus compliqué à adapter mais les tendances font qu’actuellement le web se regarde plus qu’il ne se lit.
L’univers digital est particulièrement riche, il profuse d’offres et les utilisateurs ont du mal à se retrouver. Alors pourquoi ne pas leur faciliter la tâche en alliant une stratégie de branding* et de data qui leur permettrait de recevoir des publicités mieux ciblées.

Comme nous l’explique simplement monsieur Bliaut travaillant au service marketing du groupe TF1.
« Facebook est une usine de données avec de faibles performances en vidéo. Youtube est correcte en données et en vidéos et nous, nous sommes très forts en vidéo et on est en train de mettre le paquet sur la donnée ! »

Ce tournant implique de nouvelles compétences et une nouvelle équipe pour gérer la data chez TF1. Notamment en croisant les données d’audience, de « Doctissimo », de « Marmiton », « Au Feminin »… Cela permettra de proposer des offres plus ciblées au comportement d’achat, à la posture…
Le but est d’actionner des médias qui sont davantage tournés vers la performance instantanée à court terme. Afin que demain,  si vous souhaitez faire une campagne sur la radio, à la télévision et digitale, vous recevrez une seule facture.
Enfin la suppression de ces silos qui permettraient de croiser les données rend possible le fait d’adresser une publicité différente à des gens qui regardent la même émission, à des endroits différents.

L’agence Virtuoses Médias suit cette approche, la communication d’aujourd’hui est la communication globale, alors pourquoi se priver de certains médias ?

* Le branding vient du mot « brand » en anglais qui signifie marque. C’est un outil de management de marque qui permet de gérer l’image d’une marque. Il permet d’attribuer à une entreprise une personnalité forte et une identité unique.
Source : https://www.marketing-etudiant.fr/branding.html

Facebook Messenger – Comment générer du trafic ?

Le trafic généré sur un site web correspond au nombre de visiteur ayant consulté le site sur une période donnée.

Pour augmenter le trafic sur notre site nous avons l’habitude de partager le lien d’un article, d’une page de ce dernier sur les réseaux sociaux, notamment Facebook.

Mais comme moi, vous avez pu le remarquer, l’algorithme Facebook est en constance évolution.
Nos publications sont moins interactives qu’auparavant, on peut apercevoir une baisse des actions depuis plusieurs années.

Alors comment générer du trafic vers notre site web ?

Tout d’abord je vais commencer par vous exposer ces données ; « les taux d’ouverture de Facebook Messenger sont des taux de clics de 50 à 80 % », source Élite.

Puis ces chiffres, le taux d’ouverture est de 20 % pour une newsletter (soit 20 mails ouverts sur 100), contre 88 % (soit 88 messages ouverts sur 100), sur Facebook Messenger.

Pourquoi Facebook Messenger est-il aussi performant ?

Facebook est utilisé quotidiennement par près de 25 millions de français / jour (source Blog du Modérateur). Mais Messenger ne s’est pas encore popularisé pour faire du mailing.

La clef est de commencer dès maintenant car il deviendra saturé, comme tous les autres canaux de marketing qui fonctionnent.

Enfin si vous n’avez pas d’outils de diffusion pour gérer votre campagne sur Messenger, vous pouvez utiliser Facebook Business afin de programmer votre campagne publicitaire. Votre message se retrouvera au milieu des contacts de votre prospect / client.

Après si vous souhaitez aller encore plus loin dans l’échange et que vous possédez un site avec le CMS WordPress, je vous conseille de mettre en place le widget « WP-Chatbot » qui vous permettra de répondre à tous vos messages 24/24h via votre site web.

 

Références : https://neilpatel.com/blog/facebook-traffic-messenger/
https://www.blogdumoderateur.com/50-chiffres-medias-sociaux-2019/